LES ENGAGEMENTS PRIS LORS DE CE SOMMET, QUATRE ONT ÉTÉ ÉNONCÉS PAR AISA ONG INTERNATIONALE

Le 21 septembre 2016, dans le cadre de la célébration de la journée internationale de la Paix, a eu lieu au siège de la fondation Djanatu al-Arif à Mostaganem, la première cérémonie de remise du « Prix Émir Abdelkader pour la promotion du vivre ensemble et de la coexistence pacifique en Méditerranée et dans le monde », décerné à trois lauréats M. Lakhdar Brahimi (Algérie) pour la rive Sud, M. Federico Mayor (Espagne), pour la rive Nord et  M. Raymond Chrétien (Canada), pour reste du Monde.

 

En ce même jour du 21 septembre 2016, l’ONU publiait sur son site le rapport du secrétaire général monsieur Ban Ki Moon « Agenda pour l’Humanité », qui s’appuie sur les résultats du 1er sommet humanitaire mondial réunissant de nombreux chefs de gouvernements ainsi que de nombreuses ONG, dont AISA (Association internationale soufie Alawiyya), représentée par son Président d’honneur le Cheikh Khaled Bentounes.

 

Parmi les engagements pris lors de ce sommet, quatre ont été énoncés par l’association AISA (ONG internationale) :

  • Créer une Académie de Paix pour développer et transmettre la culture de Paix
  • Agir pour que le 21 septembre, journée internationale de la Paix, soit célébré dans les pays et les villes à travers le monde comme la journée de la Paix et du Vivre Ensemble, pour créer un mouvement au niveau mondial
  • La création du prix international « Emir Abdelkader pour le Vivre Ensemble et la coexistence pacifique en méditerranée et dans le monde »
  • Promouvoir la culture de paix en agissant pour : l’égalité des genres, la non-discrimination, la lutte contre la pauvreté, le progrès social et culturel.
Actualité publié le 26/09/2016